Direction le Laponie Trophy pour la rameuse Charline

Charline de Mâcon et d'Annecy, passionnée d'aviron

Elle a 21 ans, travaille sur Annecy et n’a qu’une envie en tête : participer au Laponie Trophy. Un raid féminin au Cercle Polaire. De quoi promettre de beaux paysages entre de beaux exploits sportifs. L’AuRA des Sportives a rencontré Charline.

La Mâconnaise Charline en aviron

J’adore l’adrénaline ressentie avant une course

Qui n’a jamais eu envie de partir à la conquête des espaces blancs de la Laponie ? Courir dans la poudreuse pour une bonne cause ? C’est le rêve d’enfant de Charline. Etudiante en première année de Master en communication, c’est une véritable passionnée du sport. Elle commence petite les sports aquatiques. C’est en 2013 qu’elle découvre l’aviron. Un sport qui ne la quitte plus. La jeune femme de 21 ans est licenciée au club des régates mâconnaises à Mâcon. « Pratiquer de l’aviron c’est ressentir des sensations fortes. Dans mon club, il y a un super esprit d’équipe qui me fait penser à une famille. On ne se rend pas forcément compte de l’extérieur mais en aviron la cohésion d’équipe est fondamentale. J’avoue que ce sont le dépassement de soi et l’adrénaline ressentie avant une course qui me plaisent le plus » confie-t-elle.

À côté de l’aviron, Charline part régulièrement affronter la neige fraîche avec sa paire de skis. Ce n’est donc pas pour rien si elle effectue son alternance auprès de l’entreprise Marcel Livet sur Annecy. « C’est une marque de ski française. Chaque paire de skis est élaborée avec soin, alliant technologies de pointes et matériaux traditionnels » détaille-t-elle. En effet, la proximité avec les stations de ski est l’un des avantages majeurs d’Annecy.

Le Laponie Trophy en quelques mots ? Un véritable rêve où se mélangeront sport, féérie et rencontres

Cependant, depuis qu’elle réalise son alternance sur Annecy, Charline ne peut plus se rendre autant sur les lacs. Il est de plus en plus difficile pour elle de continuer l’aviron. Pour pallier à ce manque, la sportive s’est mise à fond à la course à pied. Elle essaye de courir plusieurs fois par semaine pour garder sa forme physique. Lorsqu’elle n’a pas la motivation de sortir, elle installe son tapis et fait une séance de fitness.

« Je fais tout pour ne pas arrêter le sport puisque je souhaite de tout coeur participer à un super événement sportif : le Laponie Trophy 2022. Au total, ce sont 5 jours intenses au pays du Père Noël. Les épreuves sont diverses : des raquettes, du running, du fatbike, du ski de fond, du bobsleigh. En résumé, c’est une super compétition qui mélange sport, paysages extraordinaires et de belles rencontres. J’ai hâte de pouvoir y être. Comme les épreuves sont à réaliser en binôme, je vais me rendre en Laponie avec ma cousine Marie. » explique-t-elle.

Pour finir, Charline a un message. « Si vous hésitez à pratiquer un sport, arrêtez. Le sport permet de se changer les idées. En faisant une activité physique, vous allez vous dépasser voire vous surprendre et vous impressionner. Puis, le sport joue beaucoup sur notre mental. Je me sens bien après une séance d’aviron ou un petit footing. C’est principalement pour toutes ces raisons que je m’accroche à mon rêve sportif : participer à le Laponie Trophy. » Pour découvrir son dossier de sponsoring pour le Laponie Trophy, c’est par ici.

Dans le même style