Nouveau record pour le surf féminin tricolore

Photo de Johanne Defay avec sa belle troisième place et son exploit pour le surf féminin tricolore

Hier après-midi s’est achevée la Rip Curl WSL. Une compétition d’envergure qui réunit les meilleures surfeuses et meilleurs surfeurs du monde. Parmi les surfeuses, tous les espoirs tricolores reposaient sur l’Auvergnate Johanne Defay (et Réunionnaise d’adoption). Malgré une météo clémente et de belles vagues sur le spot de Trestles en Californie, la Française n’a pas réussi à battre l’Australienne Stephanie Gilmore. Johanne Defay termine tout de même la saison 2022 à la troisième place du classement mondial. C’est un nouveau record pour le surf féminin français. 

Photo de Johanne Defay dans un tube avant le nouveau record pour le surf féminin tricolore en Californie
© Photos WSL / D. Smorigo

Fin de saison pour la World Surf League féminine

Ce jeudi après-midi se jouait un moment fatidique pour les surfeuses ayant remporté le plus de compétitions au cours de l’année. En effet, se tenaient les Rip Curl WSL Finals en Californie sur le spot de Trestles. Ces finales permettaient aux sportives d’aller récupérer une meilleure place sur le podium. A noter qu’il s’agissait de la dernière compétition de la saison. L’importance de faire de son mieux était donc primordiale. 

D’ailleurs, les Rip Curl WSL Finals réunissaient les plus grandes surfeuses mondiales comme Stephanie Gilmore, Carissa Moore, Layne Beachley, Brisa Hennessy ou encore Johanne Defay. 

Avant même le début de la compétition, la Française Johanne Defay espérait pouvoir aller décrocher le titre mondial. Elle était, en effet, deuxième de la saison régulière. Cependant l’enjeu restait de taille puisqu’elle devait remporter trois séries hier pour être couronnée championne de surf mondiale.

Match difficile pour Johanne Defay face à Stephanie Gilmore

Grâce à sa position dans le classement régulier, la tricolore commence les Finales directement au match 3. Johanne Defay VS Stephanie Gilmore : le ton est donné. Si la surfeuse française n’a rien lâché, cela n’a pas été suffisant pour remporter ce match. 

Concrètement, l’Australienne débute la compétition avec de belles manœuvres lui valant un 6,33. Mais comme ce n’est jamais assez pour la septuple championne du monde, elle enchaîne ensuite avec un très beau ride. Ride qui lui assure un 8,83. Du côté de Johanne Defay, l’histoire est moins réussie bien qu’elle se soit battue jusqu’au bout.

Au final, l’Australienne Stephanie Gilmore termine ce match avec un score de 16,83 tandis que la Française Johanne Defay conclut avec un 10,53.

De beaux exploits pour le surf féminin et pour le surf féminin tricolore

Ainsi, Gilmore remporte le match 3 des plays-offs et ne s’arrête pas à cette victoire. Celle qui n’était qu’à la cinquième place du classement de la saison régulière a réalisé l’exploit de décrocher le titre mondial en battant Carissa Moore.

Quant à Johanne Defay, elle termine la saison sur la troisième marche du podium mondial. Un résultat historique pour le surf féminin tricolore. Bravo à elle !

Dans le même style