Rencontre avec Célie, la triathlète nord-iséroise

La triathlète Célie en pleine course

A 21 ans, Célie a un beau parcours sportif. Triathlon, équitation et yoga rythment son quotidien d’étudiante en STAPS. Elle a livré son témoignage à l’équipe de l’AuRA des Sportives.

Célie est sur son cheval pendant une séance d'équitation

J’ai des sources d’inspirations très différentes, de nombreuses sportives m’inspirent

Célie est une étudiante lyonnaise de 21 ans, originaire du Nord-Isère. Quand elle n’est pas sur les bancs de son université en STAPS, elle est en pleine séance de sport ou de méditation. Dès l’âge de 6 ans, elle se lie d’amitié avec un cheval et apprend les bases de l’équitation. Très vite, elle gravit les échelons et les Galops. « L’équitation est un sport qui allie performance et une incroyable amitié. Même si je suis toute seule sur la selle, ce n’est pas un sport individuel. Le cheval est tout autant important que moi. La fusion entre nous deux crée une belle convivialité » explique-t-elle.

Ensuite, c’est à 10 ans que Célie commence ses premiers triathlons. En suivant les traces de ses proches, elle en devient addict. Natation, course à pied et cyclisme n’ont rapidement plus de secrets pour elle. Bien qu’elle reste humble, la jeune femme est montée sur plusieurs podiums pour ses performances. « Dans le triathlon, j’aime la complémentarité et la diversité des trois épreuves. Il ne suffit pas d’être une professionnelle d’une seule discipline. Puis, le triathlon c’est avant tout une équipe, une ambiance qui me pousse. Actuellement, je pratique en deuxième division de triathlon au tricastin triathlon club » explique-t-elle.

Je veux garder du plaisir à pratiquer du sport durant toute ma vie

Célie essaye de profiter de sa vie sportive à fond. C’est pourquoi l’une de ses devises est de ne pas se priver. Et elle l’a bien compris. Au lycée, elle partait en raid sportif et affrontait d’autres lycéens et lycéennes du département et de la région. Mais la sportive aime beaucoup tester de nouveaux sports. Par exemple, elle s’est mise au yoga il y a 3 ans. Depuis, elle ne peut plus s’en passer.

« Quand je fais du triathlon ou de l’équitation, je suis vraiment à la recherche de sensations. Ce n’est pas ce que je cherche quand je pratique le yoga. Bien au contraire, je vais plutôt apprécier le calme et la sérénité. C’est assez apaisant » confie-t-elle. Cependant, si elle fait autant de sport ce n’est pas pour perdre de vue ce qui l’attire : le plaisir. Elle aimerait justement garder ce kiff de pratiquer du sport durant toute sa vie.

Pour finir, Célie a un message pour toutes les personnes qui aimeraient faire du sport. « Si vous avez envie de faire du triathlon, alors osez. Il faut oser essayer des choses nouvelles qui nous tentent. C’est important de prendre soin de son corps comme si nous allions vivre éternellement. Et bien évidemment, le plaisir est la clé de la réussite. Ne jamais l’oublier ! »

Dans le même style