Andréa, la joueuse de rugby en Fédérale 1 à Bourgoin-Jallieu

Andréa est une joueuse de rugby au CSBJ féminin.

Lorsqu’elle ne vérifie pas les absences des élèves du lycée Aubry, Andréa est bien présente sur la pelouse du stade Pierre Rajon. Cette surveillante est également une grande joueuse de rugby au CSBJ féminin. L’équipe de l’AuRA des Sportives l’a rencontrée.

Ce qui me passionne dans le rugby, c’est l’esprit d’équipe et la combativité

A 22 ans, Andréa a entamé sa huitième saison de rugby. Bien plus qu’une passion, le rugby est devenu sa deuxième famille. Rien d’étonnant puisque ce sport coule dans ses veines depuis toute petite. Elle a souvent côtoyé les terrains de rugby pour regarder des membres de sa famille : grand-père, père, oncles, grande soeur,… Aujourd’hui, Andréa est passée de l’autre côté des tribunes. C’est elle qui épate tous ses proches. Elle est joueuse au sein du club de Bourgoin-Jallieu, le CSBJ féminin.

A côté du terrain, la sportive est surveillante au lycée Aubry. Ce métier lui permet de concilier plus facilement sa vie professionnelle avec sa vie sportive. « Tout est une question d’organisation, j’ai de la chance d’avoir un travail qui me permet de finir assez tôt donc je peux participer à 2 entraînements sur 3. Mais parfois, il faut malheureusement faire des concessions » confie-t-elle.

Ce que lui apporte le rugby ? De la combativité. Pour Andréa, ce sport est un très bon moyen de se surpasser. De toujours aller vers l’essai. Le terrain est devenu son arène : lorsqu’elle est sur la pelouse, c’est pour livrer son plus beau combat. Mais le rugby, pour elle, c’est avant tout une équipe. Pas de victoire sans penser au collectif. Et c’est tout naturellement qu’elle écoute la chanson Bande organisée avant de retrouver ses coéquipières.

Tout le monde a sa chance dans le rugby, il ne faut pas avoir peur de se dépasser

Andréa peut être fière d’elle et de son parcours sportif. En effet, elle a été sélectionnée aux tournois inter secteur U20. Ainsi, elle a pu se confronter à des filles de l’équipe de France. De plus, son équipe actuelle est montée en Fédérale 1 l’an dernier. Une très grande fierté pour elle et toutes ses coéquipières.

Quand la joueuse parle de ses objectifs sportifs, elle pense avant tout au collectif. Elle aimerait que son équipe soit première de la poule et espère même de monter encore d’une division. Qui sait si elle n’intégrera pas l’équipe de France d’ici peu et suivra alors le destin de sa joueuse favorite ? « La sportive qui m’inspire le plus est Gaëlle Hermet qui est la troisième ligne aile de l’équipe de France. C’est une joueuse pour moi qui remplit énormément de qualité physique et qui se dépasse toujours » raconte-t-elle.

Pour finir, Andréa un message pour toutes les personnes qui hésitent à se lancer dans le rugby :  » Foncez si c’est un sport qui vous plaît. Tout le monde a sa chance dans le rugby. Il suffit de commencer un entraînement, de rencontrer les autres joueuses et c’est parti. L’important dans le sport, c’est de se dépasser. De viser l’impossible et voir tous les progrès réalisés. »

Dans le même style