Laura, l’influenceuse sportive de Lyon

Laura court Place des Terreaux à Lyon

Si vous vivez dans la région lyonnaise, son visage vous est peut-être familier. Laura est l’influenceuse qui se cache derrière les profils @foutrak, @eatcommefoufou et @50nuancesdetrek sur Instagram. L’équipe de l’AuRA des Sportives l’a rencontrée.

Laura est en montagne et pratique de la randonnée sous la neige

Quand je fais du sport, je me sens vivante, sans aucune contrainte

Laura est une lyonnaise amoureuse de sa ville natale. Elle ne peut pas la quitter sans avoir un petit pincement au cœur. En réalité, si la jeune femme aime autant Lyon c’est parce que c’est là qu’elle a commencé sa vie de sportive. Effectivement, elle commence le sport en 2010 avec un objectif de perte de poids. Laura s’inscrit dans une salle de sport et se motive à être régulière. Pourtant, il faut attendre 2014 pour qu’elle se découvre une vraie passion : la course à pied. « Je cours depuis octobre 2014 car un copain m’avait proposé de participer aux 10km du RunInlyon. En fin de compte, cette première course a été le déclic et je n’ai plus arrêté d’en faire. » explique-t-elle.

Depuis ce jour, celle qui se définit comme fausse blogueuse, vraie kiffeuse sur Instagram, n’a plus lâché le sport. Chaque jour, elle partage son quotidien de sportive auprès de sa communauté de plus de 69 000 abonnés. Par exemple, lorsqu’elle part en randonnée ou en trail, elle publie une photo avec régulièrement de très beaux paysages en arrière-plan. Sans forcément s’en rendre compte, ses publications diffusent un message de motivation et de persévérance. « Lorsque je fais du sport, je me sens vivante, je repousse mes limites, je vis des moments uniques en pleine nature, je partage des moments intenses avec des amis sportifs, ça me donne un objectif et je me sens en pleine santé tout en m’amusant. En d’autres termes : aucune contrainte, que du positif ! » déclare-t-elle.

Le sport est une routine de vie : je me cale des créneaux dans mon emploi du temps

Contrairement à ce qu’elle nous laisse imaginer, Laura n’a parfois pas envie de chausser ses baskets. Par exemple, lorsque la météo est mauvaise ou quand elle est fatiguée, elle n’a aucune envie de s’entraîner. Pourtant, elle essaye de se discipliner et fait booster Flume dans ses écouteurs. « Je me bloque des séances de sport dans mon agenda pour m’empêcher de changer d’avis. De la même manière qu’on doit travailler, dormir, faire des courses, manger… Le sport est une routine de vie » justifie-t-elle. En ce qui concerne ses objectifs sportifs, la sportive aimerait participer au Marathon des Sables. Il s’agit d’une course en autonomie dans le désert : 250km en 6 étapes. Annulée en 2020, elle espère participer à l’édition d’octobre 2021 et affronter le Sahara.

Pour finir, Laura a un message pour toutes les personnes qui hésitent à se lancer dans la course. « La progressivité est très importante. On ne devient pas hyperactif si on était très sédentaire du jour au lendemain. On évite de se comparer et encore plus à des personnes qui pratiquent le même sport depuis des années. En terme d’équipement, je conseille toujours d’avoir une paire de baskets très adaptée pour courir à choisir en magasin spécialisé pour éviter un mauvais choix et parfois inconfort ou blessure. »

Dans le même style